Archéologie - Pas-de-Calais le Département
Les informations contenues dans cette page ne sont valables avec certitude que jusqu'à cette date et heure.

Votre opposition au dépôt des cookies de mesure d'audience a été prise en compte. Masquer ce message

Réponse à l'objet mystère de février 2018 : plaque de sel rose de l’Himalaya

Descriptif :

Extrait des mines creusées dans les montagnes de l’Himalaya, ce sel est teinté de rose-orangé à cause des minerais riches en fer qui l’entourent.

Utilité :

Le sel rose sert dans l’industrie chimique, comme sel de bain, pour fabriquer des objets tels que des lampes de sel. Il est aussi utilisé en cuisine, notamment comme plancha pour cuire poissons et viandes. Installées sur des supports en métal et en bois, ces plaques de sel séparent les différents espaces de l’exposition "Ça ne manque pas de sel !" qui se tient à la Maison de l’Archéologie jusqu’au 17 juin 2018.

Photo mystère :

Vue de détail d'une plaque de sel rose de l'Himalaya. Translucides et marbrées, les plaques filtrent la lumière et créent une véritable ambiance dans l'exposition.