Archéologie - Pas-de-Calais le Département
Les informations contenues dans cette page ne sont valables avec certitude que jusqu'à cette date et heure.

Votre opposition au dépôt des cookies de mesure d'audience a été prise en compte. Masquer ce message

Réponse à l'objet mystère de mars 2019 : modèle physique des données, ou MPD

Descriptif

Schéma des liens qui unissent les différents types de données de la base

Utilité

Se repérer dans la base de données

Utilisateurs

Le chargé du SIA, système d’information archéologique

Moment

Tous les jours, ou presque

Photo mystère

Détail du MPD, modèle physique des données, de la base de données de la Direction de l’Archéologie.

Créée en 2012, cette base de données est de type « relationnelle ». Elle organise la donnée, la rend consultable et interrogeable sur tous ses champs. Elle permet de stocker, de sauvegarder et de centraliser les données. Cette base de données est une des rares à exister dans le domaine de l’archéologie. Elle contient près de 114 000 objets archéologiques. Elle regroupe toutes les informations liées au opérations et au mobilier archéologiques. D’autres bases de données sont utilisées dans le cadre de programmes de recherche.

Le MPD est une carte organisationnelle de la base de données. Il schématise tous les liens qui unissent les données.