Archéologie - Pas-de-Calais le Département
Les informations contenues dans cette page ne sont valables avec certitude que jusqu'à cette date et heure.

Votre opposition au dépôt des cookies de mesure d'audience a été prise en compte. Masquer ce message

Prochaine exposition : Reconstruire l’avenir (septembre 2018 – janvier 2019)

Conçue par les Archives départementales du Pas-de-Calais en partenariat avec les Archives départementales du Nord et labellisée par la Mission du Centenaire, l’exposition "Reconstruire l’avenir. Territoires et habitants du Nord et du Pas-de-Calais après la Grande Guerre" sera présentée à la Maison de l’Archéologie du 15 septembre 2018 au 4 janvier 2019.

Figure 1 : La visite médicale scolaire à Hénin-Liétard en 1920. Crédit : Archives départementales du Pas-de-Calais, 8Fid_1743

La visite médicale scolaire à Hénin-Liétard en 1920. Crédit : Archives départementales du Pas-de-Calais, 8Fid_1743

 

Après cinquante et un mois de conflit, les armes se sont enfin tues le 11 novembre 1918. Un autre combat débute, pour « gagner la paix, et ce sera peut-être plus difficile », selon le mot de Georges Clemenceau. C’est particulièrement vrai dans les départements du Nord et du Pas-de-Calais, partiellement occupés et traversés par la ligne de front, et ainsi tous deux durablement frappés dans leurs populations comme par de très importantes destructions. « L’ombre portée de la Grande Guerre » marque en conséquence profondément les modalités de la « sortie de guerre » : si chacun aspire désormais à la paix et au retour à la normale, ce dernier relève avant tout de l’injonction, comme en témoigne l’invention de l’expression « Belle Époque » pour caractériser l’avant-guerre. La situation réelle impose de la part des autorités comme de la population un immense effort d’adaptation à une réalité difficile. La restauration du Nord et du Pas-de-Calais, leur développement et leur modernisation socio-économique deviennent ainsi le cœur des deux décennies suivantes, encadrées par deux manifestations lilloises emblématiques, l’exposition internationale pour la Renaissance du Nord de la France (1920) et l’exposition du Progrès social (1939).

 

Tout au long de sa présentation à la Maison de l'Archéologie, vous pourrez retrouver vos rendez-vous habituels :

  • un week-end d'ouverture par mois pour visiter librement et gratuitement l'exposition 
  • des ateliers pour les enfants gratuits et sur réservation, portant sur des thématiques variées
  • des rencontres avec des spécialistes à l'occasion des cafés-archéos-archives, un jeudi par mois.

L’exposition sera accompagnée d’un livret d’aide à la visite.

Elle ouvrira ses portes le 15 septembre à l'occasion des Journées européennes du patrimoine.