Archéologie - Pas-de-Calais le Département
Les informations contenues dans cette page ne sont valables avec certitude que jusqu'à cette date et heure.

Votre opposition au dépôt des cookies de mesure d'audience a été prise en compte. Masquer ce message

Retour sur… le spectacle « Parenthèses »

En 1917, dans un hôpital militaire, Angeline, infirmière, fait la connaissance d’Omar, tirailleur et fils d’aristocrate africain. Chacun est venu sur le front avec un peu de son histoire et de son « trésor ».

 

« Parenthèses », c’est avant tout la rencontre de deux personnages, de deux histoires individuelles mêlées à la tragédie de la guerre, de deux cultures qui entrent en résonnance.

Avec des dialogues précis et un jeu incarné, les comédiens abordent des sujets graves tout en faisant sourire le spectateur. Mêlant la musique et le chant, les arts textiles traditionnels du Bénin, l’art colonial, ce spectacle est une approche poétique et originale de la Grande Guerre.

Proposé par la Fédération Léo-Lagrange, ce spectacle a été présenté aux collèges d'Achicourt, de Vitry-en-Artois et de Pas-en-Artois, ainsi qu'à l’EHPAD Pierre Brunet de Dainville, en présence d’une cinquantaine de résidents, mais également de familles du centre social Arras ouest et d’élèves de l’Ecole des Jeunes sourds d’Arras. Un interprétariat LSF simultané a été assuré avec énergie et brio par Monsieur Lobry. Les deux dernières représentations de la semaine ont eu lieu les 10 et 11 novembre à la Maison de l’Archéologie devant un public largement conquis.