Archéologie - Pas-de-Calais le Département
Les informations contenues dans cette page ne sont valables avec certitude que jusqu'à cette date et heure.

Votre opposition au dépôt des cookies de mesure d'audience a été prise en compte. Masquer ce message

Occupation antique à Harnes

Découvertes archéologiques au lieu-dit "La Motte du Bois"

Le Conseil général du Pas-de-Calais, sur la base des prescriptions de l’État, a réalisé des fouilles archéologiques pour la société MacCain dans le cadre de l’extension de son usine. Une dizaine d’archéologues du Centre départemental d’Archéologie est intervenue de mai à août 2009 pour fouiller des vestiges des périodes protohistorique, romaine et moderne.

Une occupation très ancienne

Un bois de cerf néolithique

Les traces les plus anciennes d’occupation remontent probablement à la période du Néolithique (autour de 3 000 ans avant J.-C.). Une fosse a livré de la céramique décorée et un bois de cerf. Il présente des traces d’entaillage et de sciage, il devait servir à la fabrication d’objets.

Un collier gaulois

Plus tard, vers 400 ans avant J.-C., les Gaulois y installent leur habitation et y développent leur activité (fossé, trous de poteaux). Quatre silos (grandes fosses creusées dans le sol pour conserver les denrées alimentaires) ont été rebouchés avec des détritus : du charbon, de la céramique usagée, des ossements d’animaux et même des éléments de parure. Un collier est constitué d'un fragment d’os de bœuf, d'un fragment de silex, d'un petit galet et d'une incisive de cheval.

Un lieu d’activité économique romain

Un puits

L’occupation marquante du site est celle des romains. Ils arrivent sur les bords de la Deûle à la fin du Ier siècle et construisent un puits afin d’assurer leur alimentation en eau.

Des bâtiments

Dès le IIe siècle, les romains investissent le terrain en le limitant par un fossé de plus d’un mètre de profondeur et de deux mètres de large. A l’intérieur, ils construisent des bâtiments et structures semi-enterrées.

Le mobilier découvert est abondant : céramiques de stockage, nombreux fragments de meules, balance, etc. Il indique, non pas un lieu d’habitation, mais un lieu d’activités liées à l’économie. Un couteau en fer a été découvert dans le bâtiment semi excavé.

Ah, ma belle vaisselle !

Plat et coupe

S’il est toujours difficile d’avoir une idée précise des occupants des lieux, la précieuse vaisselle qu’ils nous ont laissée témoigne de leur bon niveau social. Un plat, une coupelle en bronze étamé (un bronze recouvert d’étain) et trois passoires en bronze ont été dégagés. Leur fabrication n’est probablement pas locale et peut provenir d’un atelier réputé de Gaule, voire d’Italie.

Passoires

Après le départ des romains, personne n’est venu s’installer. C’est seulement dans le courant des XVIIe ou XVIIIe siècles que de grands fossés à fond plat sont creusés. Ils devaient servir à drainer l’eau, afin d’assainir le sol et de permettre une mise en culture. Peut-être y cultivait-on déjà des pommes de terre !

 

Harnes

mot(s)-clé(s) : puits, parrure, passoire