Archéologie - Pas-de-Calais le Département
Les informations contenues dans cette page ne sont valables avec certitude que jusqu'à cette date et heure.

Votre opposition au dépôt des cookies de mesure d'audience a été prise en compte. Masquer ce message

Aire-sur-la-lys, Saint-Quentin-Moulin-le-Comte, 2012, diagnostic

Sur prescription du Service Régional de l’Archéologie du Nord-Pas de Calais, le Centre Départemental d’Archéologie du Pas-de-Calais a procédé à un diagnostic sur l’emprise d’un projet de construction d’une Zone d’Aménagement Concerté par la ville d’Aire-sur-la-Lys sur le lieu-dit "Saint-Quentin-Moulin-le-Comte". La zone concernée par le futur aménagement est située à l’ouest de la commune, rattaché au bassin versant de La Lys, en position de versant-plateau. L’emprise est bordée au sud par la route reliant Aire-sur-la-Lys à Thérouanne (route départementale 157) et est distante de 100 m environ de la Lys au nord. Le projet s’étend sur 69 349 mètres carrés. 20 tranchées ont été réalisées, représentant 9.85 % de la surface.

Cette opération a permis de mettre en évidence la présence de faibles indices d’occupations allant du Paléolithique Moyen à la période contemporaine.

La réalisation d’un sondage profond dans la partie centrale de l’emprise a permis la découverte d’un éclat laminaire à retouche régulière daté du Paléolithique Moyen au sein d’une "nappe " graveleuse de silex à 4 mètres de profondeur, sans paléosol associé.

La période néolithique est illustrée par la présence d’un niveau légèrement organique bioturbé. Le matériel recueilli dans cette couche est exclusivement siliceux et se compose d’un nucléus à lamelles, d’un micro denticulé et de plusieurs éclats. Le corpus est faible, mais ne montre aucune patine est très homogène au niveau de la matière première et des aspects technologiques. Aucune structure en creux associée à ce niveau organique n’a pu être mis en évidence.
Quelques fossés et une fosse évoquent la présence d’une occupation protohistorique très érodée, non structurée dans un système d’enclos. L’essentiel du mobilier recueilli daté de l’Âge du Bronze Hallstatt provient en majorité de chablis.
La période médiévale est illustrée par la présence d’une fosse et d’un fossé.

Un ensemble de structures en creux sont présentes dans une large moitié occidentale de l’emprise. Elles sont à rattacher à la période contemporaine, et pour certaines à la Première Guerre Mondiale.

Référence du rapport

Elisabeth PANLOUPS, Aire-sur-la-Lys (Pas-de-Calais), "Saint-Quentin-Moulin-le-Comte", Rapport final d’Opération de diagnostic, éditions Centre départemental d’Archéologie du Pas-de-Calais, Dainville, 2012, 98 pages, 42 figures.

Mots-clés

Paléolithique, Néolithique, Protohistoire, Époque contemporaine, Pas-de-Calais, Aire-sur-la-Lys, fossé, fosse, mobilier.