Archéologie - Pas-de-Calais le Département
Les informations contenues dans cette page ne sont valables avec certitude que jusqu'à cette date et heure.

Votre opposition au dépôt des cookies de mesure d'audience a été prise en compte. Masquer ce message

Aix-en-Ergny, Rumilly, "Pré à Châteaux", 2011, diagnostic

Aix-en-Ergny, dégagement du ponton 15ieme-16ieme siècle

Le Centre départemental d’Archéologie du Pas-de-Calais est intervenu en octobre 2011 dans la vallée de l’Aa sur la commune d’Aix-en-Ergny et de Rumilly au lieu dit "Pré à Châteaux". Le projet d’aménagement prévoit la construction de champs d’inondation contrôlée notamment par la réalisation d’une digue. L’opération de diagnostic a eu lieu sur l’emprise de l’ouvrage. Sur les 19 tranchées, sept ont livré des vestiges archéologiques. Des maçonneries imposantes, de calcaire, de silex et de grès témoignent d’aménagement lié à la limite d’un domaine foncier et éventuellement à la gestion d’une zone humide sujette aux inondations. En lien avec ces structures, un aménagement de berge avec la présence d’un ponton de bois marque la limite d’un ancien tracé de l’Aa. La céramique, peu abondante, et la datation C14 d’un des poteaux du ponton permettent de situer l’occupation aux 15ieme-16ieme siècles.

Référence du rapport

Armelle Masse, Murielle Meurisse-Fort, Vincent Merkenbreack, Cyril Lachaud, Zone d’expansion de crues, Aix-en-Ergny Rumilly, "Pré à Châteaux". Rapport final d’Opération de diagnostic, éditions Centre départemental d’Archéologie du Pas-de-Calais, Dainville, 2012, 76 p., 37 fig.

Mots-clés

Bas moyen âge, Pas-de-Calais, Aa, vallée, Audomarois, Aix-en-Ergny, Rumilly, maçonneries, aménagement de berge, ponton de bois, 14C