Archéologie - Pas-de-Calais le Département
Les informations contenues dans cette page ne sont valables avec certitude que jusqu'à cette date et heure.

Votre opposition au dépôt des cookies de mesure d'audience a été prise en compte. Masquer ce message

Capelle-Fermont, "Le Château Fort", angle RD 939 et RD 49 E4, 2015, fouille, occupation du second Âge du fer

Sur prescription du Service régional de l’archéologie du Nord-Pas-de-Calais, le Centre départemental d’archéologie du Pas-de-Calais est intervenu le long de la RD 939 sur la commune de Capelle-Fermont au lieu dit "Le Château Fort" pour une fouille sur une surface d’un peu plus de 5000 mètres carrés.

Au total, ce sont 64 structures qui ont été repérées dont 31 structures attribuées au second Âge du fer, six à la période contemporaine et 27 indéterminées dont 16 sont des chablis et 11 des faits anthropiques non datables. Comme dans une grande partie de l’ouest d’Arras, des vestiges de la Première Guerre mondiale sont visibles, notamment une tranchée qui parcourt l’emprise du nord au sud. Pour la phase protohistorique, la faible densité des vestiges n’a pas permis de comprendre l’organisation du site.

Lors du diagnostic réalisé en 2014 (Merkenbreack et al. 2015), deux silos dont un avec une inhumation avaient été mis au jour, un troisième a été découvert durant la fouille. Il semble que les silos soient un élément important autour desquels gravite un certain nombre de structures, comme un potentiel petit grenier.
Les silos ont livré du mobilier céramique important mais également quelques objets en alliage cuivreux et fer. Un fragment de fibule en fer de schéma laténien provient du comblement d’une petite fosse. L’étude de la terre cuite place l’occupation du site à La Tène moyenne soit entre la seconde moitié du 3ème siècle avant Jésus Christ et la première moitié du 2ème siècle avant Jésus Christ.

Les indices manquent pour faire le choix entre La Tène C1 ou C2. Cette fouille donne pour la première fois la possibilité de s’approcher d’un site repéré en photographie aérienne dans les années 70 par R. Agache sur la commune de Capelle-Fermont au lieu-dit "Croix du Metz". L’intervention de fouille se situe à quelques mètres et il est probable que les découvertes correspondent aux marges de l’occupation vue du ciel dont le relevé montre une densité importante de vestiges. Avec cette intervention, la carte archéologique de l’arrageois, pour la seconde moitié du premier millénaire avant Jésus Christ, se complète et confirme une densité d’occupation de la zone dans le courant du 3ème et 2ème siècle avant Jésus Christ.

Référence du rapport

MASSE (A.), MERKENBREACK (V.), D. DELOBEL, J. CHOMBART, P. PICAVET - capelle-Fermont "le Château Fort", angle RD 939 et RD 49 E4. Rapport final d’opération de fouilles, éd. Centre départemental d’archéologie du Pas‑de‑Calais, Dainville, 2015, 184 p., 110 fig.

Capelle-Fermont

mot(s)-clé(s) : habitat, silo, tranchée militaire