Archéologie - Pas-de-Calais le Département
Les informations contenues dans cette page ne sont valables avec certitude que jusqu'à cette date et heure.

Votre opposition au dépôt des cookies de mesure d'audience a été prise en compte. Masquer ce message

Courrières / Harnes, RD 919, Contournement de Courrières, diagnostic, 2014.

Sur prescription du Service régional de l’Archéologie, le Centre départemental d’Archéologie du Pas-de-Calais a procédé à un diagnostic sur l’emprise d’un projet de création de voirie afin de contourner la commune de Courrières par l’ouest. La zone concernée par le futur aménagement est située sur les communes de Harnes et de Courrières, dans le bassin-versant de la Deûle, à l’ouest de la confluence entre les canaux de la Deûle et de Lens

 

Le projet s’étend sur 42 867 mètres carrés. 12 tranchées ont été réalisées, représentant 10,1 % de la surface accessible.

 

Situé dans un secteur archéologiquement dense toutes périodes confondues, ce diagnostic a permis de compléter certaines informations recueillies lors d’opérations antérieures. La présence d’une fosse de type silo dans le secteur méridional de l’emprise permet d’envisager une extension vers le nord-ouest de l’occupation à la transition Bronze / Hallstatt fouillée en 2007 à l’angle des rues Casimir Beugnet et Pierre Bouchez.

 

Sur le secteur de la zone industrielle de la Motte au Bois, une occupation laténienne pressentie à proximité de notre intervention est confirmée par la découverte d’un puits et de potentielles structures de stockage. Les fossés des différentes interventions présentent les mêmes orientations. Beaucoup d’entre eux restent non datés. Ceux qui ont pu l’être définissent la trame parcellaire des périodes gauloises et gallo-romaine.

 

L’emprise du diagnostic a également permis le creusement d’une tranchée à proximité nord de la villa antique de Harnes partiellement fouillée sur les lieux-dits «Le Terril à Suies» et «Les Ruissoirs». Quelques tessons datés du Haut-Empire ont été retrouvés sans structure associée. Les plans de deux bâtiments liés à la villa sont aujourd’hui visibles dans les labours. Le tracé de la future voirie passe à travers l’établissement antique, mais les parcelles concernées n’ont pas été intégrées à la prescription de diagnostic. A cet endroit, le tracé de la future route reprend celui du chemin existant, installé sur des remblais et sa rangée d’arbres qui longent le terril.

Référence du rapport

Panloups (E.), Meurisse-Fort (M.), Courrières / Harnes, « RD 919 - Contournement de Courrières », Rapport final d’opération de diagnostic, éd. Centre départemental d’Archéologie du Pas‑de‑Calais, Dainville, 2014, 74 p., 39 fig.

Mots-clés

Bronze final, Hallstatt, La Tène, Haut Empire, Pas-de-Calais, Courrières, Harnes, diagnostic, fossé, fosse, puits, silo, villa.