Archéologie - Pas-de-Calais le Département
Les informations contenues dans cette page ne sont valables avec certitude que jusqu'à cette date et heure.

Votre opposition au dépôt des cookies de mesure d'audience a été prise en compte. Masquer ce message

Haute-Avesnes, Fond d’Acq, 2012, diagnostic, occupation de La Tène moyenne

Sur prescription du Service Régional de l’Archéologie du Nord-Pas-de-Calais, le Centre Départemental d’Archéologie a effectué un diagnostic sur l’emprise d’un projet d’aménagement d’une Zone d’Activités Légères au lieu-dit Fond d’Acq sur la commune de Haute-Avesnes. Le projet, porté par la Communauté de Commune du Val de Gy, totalise 25000 m2, il est situé en limite nord de la commune, le long de la route départementale 62. L’opération s’est déroulée du 19 au 21 novembre 2012. Au total, 9 tranchées ont été réalisées représentant 15,66 % de la surface du projet.

Une occupation du second Age du Fer, et plus précisément de La Tène moyenne (C1/C2) a été caractérisée sur un quart de l’emprise. Les vestiges mis au jour concernent un enclos curviligne d’une superficie de 6000 m2 au moins, enclos dédié au stockage et au pacage. Une série de greniers ainsi que des fossés ont ainsi été mis en évidence à l’intérieur de celui-ci. Même si aucun plan de bâtiment d’habitation n’a été clairement identifié, la présence de rejets céramiques d’origine domestique n’exclut pas l’existence d’un habitat à l’intérieur de l’enclos, voire à proximité immédiate. La céramique, attribuable à La Tène C1/C2 est caractérisée par des formes liées au stockage mais surtout à la consommation (jatte, bouteille, bol). Le site se développe certainement vers l’ouest sous l’actuelle route départementale 62, mais la concentration des vestiges sur une superficie de 3700 m2 au moins, sur une zone préservée et relativement peu arasée, constitue le premier ensemble archéologique mis au jour sur la commune de Haute-Avesnes. L’occupation du Fond d’Acq rappelle en certains points, l’ensemble occidental du site des Bonnettes mis au jour à Arras, où un enclos (double pour ce site) renferme deux greniers et quelques fossés intérieurs.

D’autres sites à enclos sont également connus en Atrébatie mais uniquement par prospection aérienne à l’instar du site de La Croix Metz à Capelle-Fermont situé au nord de Haute-Avesnes de l’autre côté de la Scarpe. En dépit de nombreuses occurrences d’occupations de La Tène moyenne en territoire atrébate, peu de fouilles exhaustives de ces ensembles ont été effectuées et il est difficile à l’heure actuelle de mettre en perspective les quelques établissements connus pour la période à l’échelle de la vallée supérieure de la Scarpe et du territoire atrébate de manière générale. Il faut descendre plus au sud, en Picardie, pour trouver des éléments de comparaisons ou encore dans l’Oise avec des sites comme Chevrières ou Verberie.

Référence du rapport

MERKENBREACK Vincent, DELAGE Mathilde, Haute-Avesnes (Pas-de-Calais), Fond d’Acq, parcelles ZE 2 et 135, Rapport final d’Opération de diagnostic, éd. Centre départemental d’Archéologie du Pas-de-Calais, Dainville, 2012, 68 p., 33 fig.

Mots-clés

2nd Age du Fer, La Tène moyenne, Pas-de-Calais, Haute-Avesnes, habitat, enclos, grenier, fossé, fosse.