Archéologie - Pas-de-Calais le Département
Les informations contenues dans cette page ne sont valables avec certitude que jusqu'à cette date et heure.

Votre opposition au dépôt des cookies de mesure d'audience a été prise en compte. Masquer ce message

Meurchin, Place Jean Jaurès,2013, diagnostic

Sur prescription du Service Régional de l’Archéologie du Nord-Pas-de-Calais, le Centre départemental d’archéologie du Pas-de-Calais a procédé à un diagnostic sur l’emprise d’un projet de construction d’une médiathèque pluridisciplinaire sur la commune de Meurchin.

La zone concernée par le futur aménagement se situe au centre de la commune, en partie sur la place Jean Jaurès et aux abords de l’église Saint-Pierre. Le projet concerne 1 066 mètres carrés, mais les nombreuses contraintes urbaines ont réduit l’emprise à 386 mètres carrés. 4 tranchées ont été réalisées, représentant 13,8 % de la surface accessible.
Le cimetière paroissial est relativement bien conservé. Le niveau d’apparition des inhumations primaires se situe entre 0,80 mètre et 0,90 mètre sous le niveau de circulation actuel, à une altitude d’environ 24,8 mètres NGF.

Les sépultures en place côtoient de nombreux os en position secondaire. La quantité d’ossements, ainsi que les recoupements stratigraphiques mis en évidence permettent d’envisager une utilisation dense de l’aire sépulcrale. Le cimetière est stratifié sur environ 0,60 mètre d’épaisseur, les premiers niveaux appréhendés ayant été en partie creusés dans le substrat crayeux, à près d’1,50 mètres sous l’horizon de terre végétale, soit à une altitude de 24,2 mètres NGF.
Le peu de mobilier recueilli dans les niveaux associés aux premières et dernières inhumations laisse entrevoir une durée de fonctionnement du cimetière entre le 13ième et le 18ième. L’abandon de cette zone sépulcrale semble coïncider avec la reconstruction de l’église en 1771. Les inhumations retrouvées lors du diagnostic seraient à associer à l’édifice médiéval, à proximité du chevet et non pas du transept, puisque l’orientation de l’église a été modifiée lors de sa reconstruction.
Les sondages effectués sur l’actuelle place de Meurchin n’ont révélé aucun indice de la présence du cimetière, la limite orientale de l’enclos paroissial semble concorder à la clôture observée depuis la fin du 17ième siècle.
Quelques maçonneries recoupant les derniers niveaux sépulcraux ont été identifiées dans toutes les tranchées, évoquant des aménagements postérieurs au 18ième siècle.

Référence du rapport

Panloups (E.) - Meurchin, «¨Place Jean Jaurès», Rapport final d’Opération de diagnostic, éd. Centre départemental d’Archéologie du Pas-de-Calais, Dainville, année, 66 p., 36 fig.

Mots-clés

Époque médiévale, Bas Moyen Âge, époque Moderne, époque Contemporaine, Pas-de-Calais, Meurchin, édifice religieux, cimetière, inhumation, maçonnerie.