Archéologie - Pas-de-Calais le Département
Les informations contenues dans cette page ne sont valables avec certitude que jusqu'à cette date et heure.

Votre opposition au dépôt des cookies de mesure d'audience a été prise en compte. Masquer ce message

Saint-Pol-Sur-Ternoise, Route d'Ostreville, 2012, diagnostic

Le Syndicat mixte du Ternois projette la création d’une nouvelle déchèterie au nord de Saint-Pol sur Ternoise. Le secteur concerné est localisé sur le point culminant d’un plateau limoneux qui domine la vallée de la Ternoise au sud comme au nord ainsi qu’une vallée sèche très marquée à l’est. Une intervention archéologique réalisée dans un périmètre proche du projet (700 mètres), à l’emplacement d’une future zone d’activités a livré des vestiges gallo-romains. Localisée à 1 kilomètre au sud du projet, la ville de Saint-Pol-sur-Ternoise a été le centre d’une riche seigneurie de l’Artois. Quatre tranchées de 3 mètres de large, profondes de 0.40 mètre en moyenne ont été ouvertes. Elles ont révélé la présence de quelques fossés et fosses, difficilement datables en l’absence de mobilier.

Référence du rapport

Jérôme Maniez, Saint-Pol-Sur-Ternoise, Route d'Ostreville, Rapport final d’Opération de diagnostic, édition Centre départemental d’Archéologie du Pas-de-Calais, Dainville, 2012, 56 pages, 27 figures.

Mots-clés

Saint-Pol-sur-Ternoise, Pas-de-Calais, diagnostic