Archéologie - Pas-de-Calais le Département
Les informations contenues dans cette page ne sont valables avec certitude que jusqu'à cette date et heure.

Votre opposition au dépôt des cookies de mesure d'audience a été prise en compte. Masquer ce message

Thérouanne, rue Saint-Jean, Jardin archéologique, 2010, diagnostic, Cathédrale de la ville médiévale

Suite au projet de réaménagement du jardin sur le site archéologique de la cathédrale de Thérouanne, le Service Régional de l’Archéologie a prescrit une opération afin d’évaluer la présence et l’état de conservation des vestiges. Les investigations ont porté sur le quartier canonial entourant la cathédrale de la ville médiévale. Les sondages ont permis de mettre en évidence trois types d’éléments caractéristiques : des déblais issus des fouilles du chœur de la cathédrale, des niveaux de gravats résultant de la démolition de la cathédrale et de la ville au 16ième siècle contenant des éléments lapidaires de qualité et les niveaux successifs d’occupation de la ville de l’antiquité à 1553.

L’ensemble des vestiges étant à faible profondeur et en très bon état de conservation, des opérations éventuelles de terrassement risquent d’engendrer des dommages sur les niveaux archéologiques.

Référence du rapport

Maniez 2010 : MANIEZ (J.). Thérouanne, Cathédrale, Rue Saint Jean-Jardin archéologique. Rapport final d'opération de diagnostic. Dainville : Centre départemental d'Archéologie du Pas-de-Calais, 2010. 50 p., 25 fig., 17 ph.

Mots clés

Moyen Âge, Pas-de-Calais, Thérouanne, cathédrale, quartier canonial.