Archéologie - Pas-de-Calais le Département
Les informations contenues dans cette page ne sont valables avec certitude que jusqu'à cette date et heure.

Ambleteuse, Rue d'Aubengue - Impasse du Rieu, 2019, diagnostic

La commune d’Ambleteuse projette de viabiliser deux parcelles (APH 72p, 324p) d’une surface de 3952 m² rue d’Aubengue pour un futur lotissement. L’impact sur le sous-sol du projet a conduit le Service Régional de l’Archéologie à prescrire un diagnostic archéologique. L’opération a été réalisée par la Direction de l’Archéologie du Pas-de-Calais, sous la conduite de Jérôme Maniez.

L’opération est contiguë  à la fouille de sauvetage d’Ambleteuse, « Le Communal » menée par L. Vallin et J.-L. Marcy en juillet et août 1983 qui avait livré du mobilier lithique d’un atelier de taille situé hors zone de la fouille (Vallin, Marcy 1984). L’objectif principal de l’opération de diagnostic était de vérifier comme le suggérer les auteurs si l’atelier était localisé à l’est de la fouille, sur l’emprise du présent diagnostic, et de dater plus précisément la série.

L’horizon pédologique repéré lors de la fouille 1983 a été retrouvé sur la parcelle diagnostiquée au nord-ouest. Il disparaît vers l’est et le sud soit du fait de l’érosion soit sous d’épais remblais modernes. Le mobilier lithique qui provient de la partie supérieure du paléosol, présente des caractéristiques identiques à celui retrouvé lors de la fouille de 1983.

Le mobilier lithique qui totalise 41 pièces présente un débitage d’éclats par percussion directe dure sur galets côtiers. L’aspect frais du mobilier et son contexte de découverte dans un paléosol indiquent une faible dispersion du mobilier, aussi bien latérale que verticale. L’outillage, un fragment de grattoir, une pièce avec un lustré, deux éclats retouchés et un denticulé, n’est pas caractéristique d’une période en particulier : une datation large du Néolithique, voire l’âge du Bronze, est donc proposée. Les parcelles situées immédiatement à l’est de la fouille de 1983 n’ont pas permis de retrouver une industrie lithique en place, ni d’affiner sa datation. Toutefois, la bonne conservation du sol pédologique dans la zone située à l’extrême nord du diagnostic réduit le champ des investigations à ce secteur pour la localisation de l’atelier de débitage.

En dehors de cette découverte, l’opération a mis en évidence une pédogenèse active jusqu’à une période récente (moderne) avec des apports sableux dunaires qui se termine avec un horizon humifère sableux, correspondant à un paléosol récent. Les structures en creux, fossé et fosses datés de la fin du Moyen Âge et de l’époque moderne, ont été installées dans ces  différents niveaux. Ces creusements témoignent d’une occupation lâche de type agricole du secteur.

Vallin, Marcy 1984 : Vallin L., Marcy J.-L., Fouille de sauvetage d’Ambleteuse, Le Communal en juillet-août 1983, OA 973, s.l.

Référence du rapport

Jérôme Maniez, Murielle Meurisse Fort, Elodie Lecher, Elisabeth Panloups, Orianne Dewitte, Jean-Michel Willot, Ambleteuse (Pas-de-Calais) «Rue d’Aubengue - Impasse du Rieu», Rapport final d’opération de diagnostic, éd. Direction de l’Archéologie du Pas‑de‑Calais, Dainville, décembre 2019.