Archéologie - Pas-de-Calais le Département
Les informations contenues dans cette page ne sont valables avec certitude que jusqu'à cette date et heure.

Thérouanne, Les Pâtures - parcelles D 709 et 710, 2019, diagnostic

Une opération de diagnostic archéologique a été réalisée à Thérouanne « les Pâtures » sur les parcelles D 709 et 710, au sud de la Vieille Ville. Préalablement à la réalisation d’un parking et d’un chemin pié-tonnier permettant de rejoindre le collège François Mitterrand par le sud, aux abords de la Petite Lys. La Direction de l’Archéologie du Pas-de-Calais est ainsi intervenue les 8 et 9 avril 2019 sur la totalité des parcelles prescrites, soit une emprise totale de 13263 m², dans ce secteur encore méconnue de Thé-rouanne sur le plan archéologique. 
L’emplacement du futur parking est marqué par des aménagements de drainage et par quelques ins-tallations construites, symptomatiques des bords de berges, sous la forme de murets et de niveaux de remblais qui viennent soit maintenir la rive d’un méandre de la Lys, soit combler dans d’autres endroits des bras sinueux de ce secteur marécageux. Ces vestiges datent des époques médiévale, moderne et contemporaine. Signalons la présence d’un petit ensemble lithique au nord de l’emprise (un microden-ticulé et principalement des éclats de taille) attribuable au Néolithique quoiqu’en position secondaire.
La découverte la plus significative de cette opération réside dans la mise au jour d’un ou de deux édi-fices antiques en bordure de la Petite Lys, au nord de l’emprise. Un bâtiment sur fondation en craie damée d’époque romaine a ainsi été mis au jour à 1,80m de la surface du sol. Composé de plusieurs pièces, dont une comportant les plots de fondations internes, le bâtiment n’a pu être totalement ou-vert dû à l’exiguïté du terrain et la proximité de la Petite Lys ; cependant, du fait de sa profondeur, ces vestiges ne seront pas impactés par les travaux. L’essentiel du mobilier est caractérisé par des élé-ments de meules réutilisées à proximité du bâtiment qui tendent à interpréter cet espace comme un espace de stockage commercial. La découverte de bâtiments antiques dans ce secteur de Tervanna est ici une première et au regard de la configuration de l’ensemble des vestiges et de la topographie du ruisseau de la Petite Lys, il semble bien que celle-ci soit canalisée dès l’époque romaine, du moins sur le tronçon observé.

Référence du rapport

MERKENBREACK (V.), avec la collab. de AFONSO-LOPES (É.), AGOSTINI (H.), MEURISSE-FORT (M.), HADDAD (M.) - Thérouanne (Pas-de-Calais). Les pâtures, parcelles D 709 et 710, Rapport final d’opération de diagnostic, éd. Direction de l’Archéologie du Pas‑de‑Calais, Dainville, 2019, 118 p., 69 fig.