Archéologie - Pas-de-Calais le Département
Les informations contenues dans cette page ne sont valables avec certitude que jusqu'à cette date et heure.

Dainville / Wailly-lez-Arras / Agny, RD 60 - Rocade sud Arras - Phase 2, 2016, diagnostic

La Direction de l’Archéologie du Pas-de-Calais a procédé à un diagnostic sur l’emprise du projet de contournement d’Arras par le sud-ouest. Il s’agit de la création d’une voirie et de giratoires correspondant à 5 km de tracé linéaire à travers les communes de Dainville, Wailly et Agny. Les travaux d’aménagement d’un rond-point au niveau de la RD 3 à la limite des communes de Wailly et Agny au cours de l’année 2016 ont scindé l’opération de diagnostic en 2 phases. Cette première tranche de diagnostic a été réalisée par J. Maniez (DA-CD62) en avril 2016 sur une emprise de 1,5 ha (Maniez, Meurisse-Fort 2016). Elle n’a révélé que quelques vestiges de la Première Guerre mondiale. La seconde phase du diagnostic concerne le reste du projet routier, soit environ 18,7 ha.

Cette deuxième tranche a permis une intervention archéologique extensive sur plus de 4 km de long, à la croisée de terroirs et territoires diversifiés dans le bassin-versant de la Scarpe, de part et d’autre du Crinchon. L’emprise recoupe ainsi des versants loessiques et des plateaux crayeux (communes de Dainville et d’Agny), une butte tertiaire boisée (Wailly), ainsi qu’une plaine alluviale. 394 vestiges archéologiques ont été identifiés, attestant d’une occupation humaine structurée au moins dès la période protohistorique.
Un possible enclos laténien a été mis en évidence sur le secteur de Dainville, structuré par un réseau de fossés perpendiculaires. Dans la partie interne de l’espace enclos ont été identifiés un puits et deux fosses. Une autre fosse semble pouvoir se rattacher à cette occupation, bien que située à l’extérieur des limites fossoyées.

Sur Wailly, une possible occupation laténienne associant habitat et funéraire a été mise en évidence. Parmi les structures d’habitat (grenier sur 4 poteaux, fosses) ont été identifiées 3 sépultures à inhumation, dont l’une d’elles contenait un dépôt partiel de capriné. Seule une structure au sein de cet ensemble a livré du mobilier céramique, daté de La Tène C. Si la contemporanéité de cet ensemble n’est pas assurée, la pratique de l’inhumation est attestée au second âge du Fer. Elle reste une forme de traitement des défunts extrêmement minoritaire. L’individu peut être inhumé avec ou sans mobilier ; des dépôts de faune sont quelquefois observés. Le secteur arrageois concentre la majorité des découvertes des sépultures à inhumation laténienne, souvent retrouvées parmi les structures d’habitat, comme à Arras «Les Bonnettes» ou à Duisans «Le Bois d’Hattecourt» (Oudry 2009). Ainsi, une attribution prudente au second âge du Fer est envisagée pour ces tombes, constituant à ce titre une découverte rare et peu documentée.
La période gallo-romaine s’illustre de manière particulièrement discrète avec seulement deux fossés.

De manière générale, l’ensemble de l’emprise est fortement impacté par les vestiges de la Première Guerre mondiale. En arrière du front, l’ancienne voie ferrée de Dainville devait communiquer avec le bois de Wailly, où de nombreuses tranchées sont répertoriées ainsi qu’un dépôt de munitions. En effet, une traverse de chemin de fer a été retrouvée à proximité du bois. Entre Wailly et Agny, de nombreuses tranchées militaires ont été identifiées, ainsi que de possibles fondations de bâtiments liés à des campements temporaires. Plus on se rapproche de la zone de front à Agny, plus les traces du conflit se font prégnantes, avec de nombreuses munitions, quelques impacts d’obus mais également beaucoup de mobilier de la vie quotidienne des soldats. La future route rejoindra l’actuelle RD 60 à Agny, traversant effectivement la ligne de front. Cette partie du tracé a été exclue de la prescription archéologique.

Maniez, Meurisse-Fort 2016 : MANIEZ J., MEURISSE-FORT M., Agny / Wailly-lez-Arras, « RD 60 Giratoire », Rapport final d’opération de diagnostic, Dainville : Direction de l’Archéologie du Pas-de-Calais, 40 pages, 6 figures.
Oudry 2009 : OUDRY S., « Vers une géographie des gestes funéraires au second Age du Fer dans le Nord-Pas-de-Calais », in Pinard E., Desenne S. (édition), Les gestuelles funéraires au second âge du Fer. Actes de la table-ronde de Soissons (6 et 7 novembre 2008), volumes 3‑4, Amiens, Senlis : Société Archéologique de Picardie, collection « Revue Archéologique de Picardie », pages 61‑70.

Vue aerienne de l'illustration du rapport de diagnostic de la route départementale 60 sur le secteur de Dainville, Wailly lez arras et Agny

Référence du rapport

Panloups et al. 2017 : Panloups É., Delobel D., Leroy-Langelin E., Louiso I., Meurisse-Fort M., Dainville / Wailly-lez-Arras / Agny, RD 60 - Rocade sud Arras - Phase 2,

Rapport final d’opération de diagnostic, Dainville : Direction de l’Archéologie du Pas‑de‑Calais, 170 pages, 108 figures.