Archéologie - Pas-de-Calais le Département
Les informations contenues dans cette page ne sont valables avec certitude que jusqu'à cette date et heure.

Exposition 2021/2022 : HABATA

Du 19 mai 2021 au 19 juin 2022, la Maison de l'Archéologie accueille  l'exposition "HABATA, immersion virtuelle dans le quotidien de nos ancêtres".

Issue d'un partenariat entre l'Université de Lille, la Direction de l'Archéologie du Pas-de-Calais et l'Institut national de recherches archéologiques préventives, cette exposition porte sur l'habitat aux âges des métaux (2500 - 250 avant Jésus-Christ). Elle valorise les dernières découvertes et utilise les nouvelles technologies afin de rendre accessible les connaissances scientifiques.

Affiche de l'exposition Habata du 19 mai 2021 au 19 juin 2022 à la Maison de l'Archéologie du Pas-de-Calais à Dainville

L'exposition est déclinée en 4 thématiques qui s'organisent autour de la reconstitution virtuelle d'une maison circulaire de l'âge du Bronze :

  • L'architecture : les matériaux de construction, les différents types de maisons
  • Les travaux agricoles : l'élevage, l'agriculture
  • La vie quotidienne : la vie de la maison, les usages de la céramique
  • L'artisanat : les textiles et les peaux, la métallurgie


À la Maison de l’Archéologie, venez visiter l’exposition et participer à un atelier en lien avec celle-ci, au choix sur un des thèmes suivants :

  • L’Habitat au Néolithique

Déroulé de l'atelier :

Après un rappel chronologique et étymologique des termes de Paléolithique et de Néolithique, la séance aborde le contexte général du Néolithique, notamment le réchauffement climatique et les changements profonds du paysage qu’il induit.

Ensuite la séance détaille les méthodes de construction des grandes maisons de type danubien avant de s’intéresser aux reconstitutions proposées par les préhistoriens.

Enfin les traces archéologiques et les marques toujours visibles dans le paysage – mégalithisme - que cette époque a pu laisser sont expliquées.

Public visé : du CM à la 6ième.

Disciplines : Histoire, SVT, Technologie.

 

 

  • L’Habitat chez les gaulois

Déroulé de l'atelier :

L’objectif de l’animation est de faire prendre conscience des capacités d’adaptation et des innovations techniques des celtes ayant occupé notre département durant l’Âge du Fer (-800 à -52) à travers la mise en place de leur habitat.

L’animation, principalement constituée d’assemblages et de maquettes interactives, a pour ambition de casser les idées reçues concernant les gaulois, de déterminer les étapes de fabrication des outils de construction (depuis le minerai jusqu’à l’objet fini), mais également de comprendre comment les matériaux étaient assemblés et à quoi ressemblaient les différentes maisons gauloises.

Au terme de l’animation, l’élève reconstitue en groupe les éléments d’une ferme gauloise (habitats, greniers, enclos, etc.) à partir d’un plan de fouille archéologique.

Public visé : du CM à la 5ième, segpa.

Disciplines : Histoire, Latin, SVT, Technologie.

 

 

  • L’Habitat chez les gallo-romains

Déroulé de l'atelier :

L’objectif de l’animation est de mettre en évidence l’évolution de l’habitat de la période protohistorique (gauloise) à l’époque antique (gallo-romaine). Par le biais d’un diaporama et la manipulation de quelques objets archéologiques, l’accent est donc mis sur l’occupation du territoire, le mode de construction, les matériaux utilisés à ces deux époques.

Au terme de l’animation, l’élève devient l’assistant d’un archéologue et l’aide à dénouer une énigme archéologique : le squelette d’un chien a été découvert dans l’une des pièces d’une villa gallo-romaine ; l’enquête sur les conditions de la mort de cet animal sert de prétexte à la compréhension de l’organisation de cet habitat et notamment d’un élément de confort de l’époque, l’hypocauste.

Public visé : du CM à la 5ième.

Disciplines : Histoire, Latin, SVT, Technologie.

 

 

  • L’Habitat au Moyen Âge

Déroulé de l'atelier :

L’objectif de l’animation est de permettre à l’élève d’acquérir des repères chronologiques sur le Moyen Âge à travers l’évolution de l’habitat civil. Par le biais d’un diaporama, l’élève est sensibilisé aux techniques de construction, notamment en bois et terre avec la notion d’archéologie expérimentale, à la lecture du paysage, de l’urbanisme et de la toponymie hérités du Moyen Âge.

Puis, les élèves, répartis en groupes, étudient 4 types d’habitat médiéval représentatifs de l’évolution de celui-ci au cours du Moyen Âge et centrés sur des découvertes archéologiques régionales (Saint-Omer, Guînes, etc.) :

* Une architecture de bois et de terre à la transition avec l’habitat gallo-romain : l’habitat du haut-Moyen-âge ;

* Un exemple de lieu de pouvoir : la motte castrale ;

* Le début des regroupements : le hameau médiéval ;

* Architecture, urbanisme et développement de la ville médiévale.

À l’aide d’indices, les élèves devront reconstituer un des 4 sites archéologiques, à présenter à l’ensemble de la classe en fin de séance. Ils disposeront de reconstitutions de mobilier archéologique, de matériaux de construction et d’une documentation.

Au travers d’une maquette à construire, ils tenteront de matérialiser l’organisation spatiale de chaque type d’habitat et d’appréhender ainsi l’interaction de l’homme avec son milieu au travers des stratégies d’occupation et d’utilisation des territoires.

Public visé : tous niveaux collège

Disciplines : Histoire, Mathématiques, SVT, Technologie

 

 

  • Tourne autour du pot

Déroulé de l'atelier :

La poterie en terre cuite est sans doute l’objet le plus connu et le plus couramment retrouvé par les archéologues. Depuis son apparition, la terre cuite représente un élément indispensable du quotidien. Sa technicité, la multitude de ses formes et de ses décors, ses différents modes d’utilisation en font également un élément important dans la compréhension des activités humaines du passé.

L’objectif de l’atelier est de comprendre et expérimenter les étapes de fabrication d’une poterie. L’observation d’objets archéologiques sensibilise l’enfant à la variété des techniques de fabrication utilisée au cours du temps et l’amène à réfléchir sur ce que la poterie peut apporter comme informations à l’archéologue. Avec le médiateur du patrimoine archéologique, il découvre petit à petit les gestes des potiers d’autrefois. Il expérimente par lui-même et repart avec sa production.

Entre jeu et expérimentation, plaisir et savoir, des activités créatives et ludiques sont proposées pour éveiller la curiosité, stimuler l'observation, l'imagination et l'expression. Un temps d’observation dans l’exposition, devant les objets archéologiques, précède la séance pratique en atelier.

Public visé : du CE2 à la 6ième

Disciplines : Histoire, Arts plastiques, Technologie

 

 

  • Le tissu au fil du temps

Déroulé de l'atelier :

Les archéologues fouillent pour retrouver des traces et des objets du passé et reconstituer la vie quotidienne des Hommes de la Préhistoire à nos jours. Ils découvrent différents types de vestiges, en terre cuite, en métal, en os, en pierre ... et parfois en tissu ! Si celui-ci est une matière souple et résistante, il se conserve malgré tout difficilement dans le sol et les découvertes archéologiques sont rares. Il est donc assez méconnu, à la fois des archéologues eux-mêmes et du grand public. En revanche, d'autres objets témoignent indirectement de sa présence.

Après avoir donné une définition du textile, le médiateur dresse un panorama des découvertes les plus importantes, de la Préhistoire au Moyen Âge, en France et surtout dans le Pas-de-Calais. Les enfants sont entraînés sur les traces du tissu, à la découverte des vestiges archéologiques directs et indirects qu’il a laissés. L’atelier permet de comprendre toutes les étapes de fabrication d’un tissu, du filage au tissage en passant par la teinture, tout en montrant l’évolution des techniques au fil du temps.

Afin de rendre cette exploration la plus concrète possible, le parti-pris pédagogique est de passer par le toucher et la manipulation de reconstitutions archéologiques (échantillons de matières premières, de tissus, reconstitutions de pesons, fusaïoles, démonstration de filage et de tissage, etc.). Les enfants peuvent se mettre dans la peau d’un tisserand, en fabriquant une pochette (armure toile) avec de la laine, sur un petit métier à tisser en carton !

Public visé : du CE2 à la 5ième

Disciplines : Histoire, Arts plastiques, Technologie

Les enseignants d'histoire mais aussi de technologie ou de Sciences et Vie de la Terre trouveront aisément des passerelles avec les programmes scolaires.

L'accueil des classes se fait en semaine, du lundi au vendredi, de 9h à 17h, sur réservation au 03 21 21 69 31 ou archeologie@pasdecalais.fr

Des ateliers sont proposés en complément de la visite d'exposition. Ils traitent de l'habitat et de l'artisanat. Ils font la part belle aux nouvelles technologies.

Des projets pédagogiques associant les établissements scolaires et divers partenaires pourront être mis en place autour de l'agriculture d'hier et d'aujourd'hui ou de l'évolution de l'habitat et des villes.

Enseignants de collèges, en travaillant avec la Maison de l’Archéologie, vous avez la possibilité de déposer un projet éducatif qui vous permettra d’obtenir le soutien du Département.

Pour ceux qui ne pourraient se déplacer avant la fin de l’année scolaire, la saison 2 de l’exposition HABATA arrive à la rentrée 2021/2022 : une formation sera proposée le mercredi 22 septembre à 14h sur inscription.